Le calcul du financement immobilier : un véritable casse tête. Cependant, il faut bien avoir une idée des montants à investir et à rembourser avant de prendre rendez-vous à la banque. En effet, cela va vous éviter des surprises désagréables. Dans toutes les banques, les taux d’intérêt ne sont pas les mêmes. Et il faut prendre tous les renseignements nécessaires au préalable.

Quels sont les préalables avant de calculer mon financement immobilier ?

A chaque remboursement, vous payez à la fois une partie des intérêts et du capital que la banque a mis à votre disposition pour votre crédit immobilier. Avant de prendre votre calculatrice, prenez en compte le taux d’intérêt tout compris, qui intègre les frais d’assurance. Pour calculer, utilisez la méthode proportionnelle qui est la plus utilisée. Ce sont des préalables qu’il faut connaître. D’où l’importance de se renseigner.

De quoi faut-il tenir compte dans le calcul du financement immobilier ?

Vous devez vous poser les questions suivantes :

  • Combien je peux emprunter ? Il faut tenir compte de vos revenus. Estimez le montant avec lequel vous pouvez tenir tous les mois.
  • Quelle est ma capacité d’endettement ? Identifiez le maximum que vous pouvez emprunter à la banque.
  • Quelle est la valeur du bien immobilier ? Vous devez connaître le montant à dépenser pour l’achat. Prévoyez dans votre estimation le montant des travaux de rénovation. Incluez aussi les frais de notaire. Tout ceci pour éviter de mauvaises surprises.
  • Il faut aussi comparer. Savoir s’il est préférable de louer ou d’acheter un bien immobilier. Si on décide d’acheter, est-il mieux d’acheter un appartement ou une maison ? Le choix doit se faire selon vos besoins du moment. Si vous êtes célibataire, optez pour un appartement que vous pouvez vendre plus tard pour voir un apport et acheter une maison ou un appartement plus vaste.

Comment calculer son financement immobilier ?

Le plus simple est d’avoir recours à un simulateur présent sur plusieurs sites d’établissements bancaires ou de se rapprocher d’un courtier qui le fera avec pour avantage de comparer les banques les unes aux autres. Vous pouvez calculer par mensualité à rembourser ou le montant total.

Pour cela, il faut introduire le montant du capital accordé par la banque, puis le taux d’intérêt pratiqué. Cela va vous donnez la somme à rembourser. Vous l’ajoutez au capital pour avoir la somme totale à rembourser. C’est cette somme que vous allez diviser en fonction du nombre de mensualités. Vous obtenez à la fin votre mensualité.

Renégocier ? Pourquoi pas…

Au début des années 2016, on a assisté à une baisse des taux d’intérêt, plusieurs personnes ayant souscrit à des crédits immobiliers prennent l’option de renégocier. Pour en bénéficier, certains n’hésitent pas à changer d’établissement bancaire, mettant ainsi la pression sur leur banque. Même si vous êtes tentés par cette option, il faut tenir compte de certains paramètres. D’une part, vous aurez à

payer des frais d’indemnité de remboursement anticipé et d’autre part en renégociant, vous prenez en réalité un autre crédit. Donc il faut fournir de nouvelles garanties.